18-24 septembre 2019 J-26

Partenaires

Editos

FRANCK RIESTER

MINISTRE DE LA CULTURE

DOMINIQUE BOUTONNAT

PRÉSIDENT DU CNC

FRANCK REYNIER

MAIRE DE MONTÉLIMAR
PRÉSIDENT DE MONTÉLIMAR AGGLOMÉRATION

Le cinéma, bien évidemment, représente la vie, mais il peut aussi nous aider à mieux en comprendre les richesses, les opportunités, à en accepter la complexité, à en dévoiler tout le sens, car comme l’a si bien dit Pedro Almodovar : « Il n’y a rien de mieux qu’un film pour expliquer la vie ». 

Le festival De L’Ecrit à l’Ecran de Montélimar fait vivre depuis 2011 le cinéma et son dialogue avec d’autres arts comme le théâtre, la littérature, la danse. Il mène, par ailleurs, un projet éducatif exemplaire. L’éducation artistique et culturelle constitue justement l’une des priorités essentielles de l’action du ministère de la culture. Elle doit irriguer la vie des enfants, la formation de leurs esprits, grâce à l'intervention de tous les acteurs de la politique culturelle: médiathèques et bibliothèques, cinémas, théâtres, salles de concerts ou musées.

Je suis donc très heureux de soutenir De L’Ecrit à l’Ecran qui mène des actions fortes d’éducation à l’image et au cinéma, des initiatives de sensibilisation des plus jeunes et des plus défavorisés à l’art et à la culture sous toutes ses formes. Et je tiens à souligner la très belle progression de la fréquentation du nombre de scolaires en seulement quelques années. 

Bravo et merci aux professionnels du cinéma, aux enseignants, aux bénévoles qui ont construit ce parcours pédagogique, qui s’engagent dans cette belle mission d’éducation à la vie, tout simplement, par le prisme du cinéma. 

Je veux surtout remercier chaleureusement l’association « De l’écrit à l’écran », tous ses membres et bénévoles qui, tout au long de l’année, contribuent grandement à la vie culturelle en région Auvergne-Rhône-Alpes, et souhaite tout le succès qu’elle mérite à cette 8ème édition. 

Alors que le ministère de la Culture fête ses soixante ans, nous sommes plus que jamais fiers de soutenir le festival de l’Ecrit à l’Ecran. 

Excellent festival à tous !

Le Festival De L’Ecrit à l’Ecran met en valeur les affinités électives entre les écritures artistiques, mais aussi toutes les étapes de création qui mènent de la toute première idée à une œuvre finie.

Cette mission est chère au CNC qui encourage, depuis sa création, la naissance des projets. Ainsi, nous avons constamment veillé à renforcer nos soutiens au scénario et au développement. Nous avons décidé d’aller plus loin, de mener une politique ambitieuse pour mieux accompagner l’écriture, la prise de risque et les nouvelles formes de création. C’est le sens par exemple de notre soutien à la résidence « SoFilm » dédiée aux films de genre, qui permet aux créateurs de s’engager sur des voies originales et de redoubler de créativité. 

Par ailleurs, le festival organise des journées scolaires afin de faire découvrir aux jeunes la richesse d’un cinéma diversifié, la force et l’émotion de la salle, et de les initier au langage des images, à l’heure où elles sont devenues omnipotentes. Pour répondre à ces enjeux de société, le CNC a multiplié les initiatives : modernisation des dispositifs d’éducation à l’image, recréation de ciné-clubs avec des jeunes du service civique ou, encore récemment, lancement d’un kit ludique, « l’Atelier cinéma », à destination de toutes les écoles de France pour apprendre aux enfants à réaliser un court métrage. 

Voilà toutes les actions que le CNC engage pour faire vivre le cinéma et la cinéphilie auprès des nouvelles générations. Je suis donc heureux d’apporter mon soutien au Festival de L’écrit à l’écran qui fait un formidable travail en ce sens, année après année. 

Excellent festival à toutes et tous !

« Je ne veux parler que de cinéma. Pourquoi parler d’autre chose ? Avec le cinéma on parle de tout, on arrive à tout. » Cette affirmation de Jean-Luc Godard pourrait être une belle définition du festival « De l’Ecrit à l’Ecran », devenu, à Montélimar, une véritable institution.

Du 18 au 24 septembre prochains, la huitième édition de cette manifestation d’envergurenous fera à nouveau voyager, au gré d’un flot d’écriture, d’images et de musique. Cette année, les organisateurs nous ont en effet réservé encore une fois un programme exceptionnel et de nombreuses nouveautés : concours de scénario, avant-premières et autres masterclass... le tout pour notre plus grand plaisir.

La troisième semaine de septembre, Montélimar déroule son tapis rouge, accueillant le cinéma français à travers un panorama de soixante longs-métrages, et un véritable « parcours culturel en cœur de ville », mettant en résonnance les œuvrescinématographiques, rencontres littéraires et concerts.

Fort d’un succès public et médiatique, le festival « De l’Ecrit à l’Ecran » s’impose commeun évènement ambitieux et fédérateur. Il affiche d’ailleurs, année après année, une forte progression, l’une des plus belles de toute la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le domaine culturel.

A Montélimar et au sein de notre agglomération, nous avons à cœur de proposer uneoffre culturelle riche et variée, afin que chacun, y puise ce qui satisfera son envie du moment. C’est pourquoi nous soutenons toute manifestation venant accroitre cette offreculturelle. Le Festival « de l’écrit à l’écran » en est un magnifique exemple, contribuant pleinement au rayonnement culturel de notre territoire.

Je souhaite à chacun des invités, à chacun des visiteurs, beaucoup de plaisir dans le parcours cinématographique de cette huitième édition. Grâce à ce festival, et à l’instarde Jean-Luc Godard, qu’ils parlent de tout... et arrivent à tout...

LAURENT WAUQUIEZ

PRÉSIDENT DE LA RÉGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

MARIE-PIERRE MOUTON & FABIEN LIMONTA

PRÉSIDENTE DU DÉPARTEMENT DE LA DRÔME

VICE-PRÉSIDENT DU DÉPARTEMENT DE LA DRÔME, CHARGÉ DE LA CULTURE

ÉRIC CUER

PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ARDÈCHE RHÔNE COIRON

Avec Florence Verney-Carron, je suis fier que la Région soutienne le Festival De l’écrit à l’écran. Au fil des années, De l’écrit à l’écran est devenu un rendez-vous incontournable de notre Région Auvergne-Rhône-Alpes. Porté par des passionnés, cet événement offre la possibilité découvrir les grands films qui ont marqué l’année.

Nous sommes une Région de culture. Notre objectif est donc d’être très ambitieux pour promouvoir la création et la diffusion d’une culture exigeante et populaire. A ce titre, l’appui au monde du spectacle, à ses acteurs et à ses manifestations, figure parmi nos grandes politiques, comme le montre l’aide que nous apportons à plus de 450 festivals. 

Véritable terre de cinéma, la Région Auvergne-Rhône-Alpes est fière d’être non seulement celle qui a vu naître le septième art, en 1895 à Lyon, mais aussi celle qui le fait vivre aujourd’hui en étant la première de France en nombre de cinémas, en nombre de cinémas d’art et d’essai et en nombre de communes équipées de cinéma, ce qui est une formidable vitrine du dynamisme économique et culturel de notre Région.

Vive le cinéma !

En quelques années, sans tapis rouge ni paillettes, De l’écrit à l’écran s’est imposé parmi les rendez-vous cinématographiques qui comptent. Une réussite qui ne doit rien au hasard, mais au professionnalisme de ses organisateurs, Vanessa Lhoste et Alain Choquart en tête. A leur palmarès, 19 212 spectateurs pour l’édition 2018, des invités de renommée nationale et internationale et une programmation trois étoiles avec de nombreuses avant-premières. 

Source d’attractivité pour le territoire, reflet du dynamisme de la vie culturelle drômoise, De l’écrit à l’écran c’est le festival de toutes les rencontres, de tous les regards, de tous les publics. Le cinéma est un art vivant, une liberté d’expression qui doit être défendue et accessible à tous. Ce sens du partage et de l’éducation à l’image, les animations scolaires sont nombreuses et de grande qualité, donnent une belle valeur ajoutée à cet événement que le Département de la Drôme est heureux de soutenir et de promouvoir. 

Et comme le proclame joyeusement l’affiche de cette 8e édition : Que la fête (re)commence ! Vive le cinéma ! Très bon festival à tous. 

La Communauté de communes Ardèche Rhône Coiron soutient le festival De l’écrit à l’écran depuis maintenant 4 ans, et ce, de plus en plus fortement et durablement. Les actions d’éducation artistique et culturelle, développées en parallèle du festival, permettent des échos importants, tout au long de l’année, pour toucher un large public, les plus jeunes en particulier. Cette 8ème édition est celle de la maturité, de propositions nombreuses auprès des scolaires comme des habitants, de la participation des deux cinémas intercommunaux à ce festival qui chaque année fait briller les yeux des petits comme des grands : le Regain au Teil, bien sûr, mais aussi celui nouvellement intégré de Cruas. Le festival De l’écrit à l’écran sait aussi croiser les champs ; entre théâtre, photographie , musique .. et cinéma, les rencontres et découvertes seront nombreuses en ce début d’automne.

Propulsé par FestiCiné